Dossier sur la psychologie positive dans le magazine Psychologies (avril 2019 ) et conférence de Rebecca Shankland sur la psychologie positive

La psychologie positive n’est pas une « nouvelle » psychologie, ou une psychologie parallèle. Elle est une discipline, à part entière, de la psychologie ; fondée en 1998 par Martin E. P. Seligman, chercheur en psychologie, lors du congrès annuel de l’Association américaine de psychologie. La psychologie positive est une véritable science construite grâce à des recherches scientifiques rigoureuses suivant des protocoles expérimentaux bien définis. Elle ne doit donc pas être confondue avec la pensée positive, popularisée grâce à la méthode Coué ni avec le principe d’autosuggestion, qui n’a pas de véritable fondement scientifique.
La psychologie positive ne consiste pas à positiver (Matthieu Ricard).

->A lire sur : 

https://www.psychologies.com/Therapies/Toutes-les-therapies/Psychotherapies/Articles-et-Dossiers/Qu-est-ce-que-la-psychologie-positive?fbclid=IwAR20ySwc_5QOrETgSA9aZUHvBCnD1TK0R8rRHFUJ_-SyoHrxXR0ZvBdCD2E

->A lire sur psy-hope.com , mot clé "psychologie positive" : 

http://www.psy-hope.com/search?q=psychologie+positive

->Conférence du 25 juin 2018 par une spécialiste en France de la psychologie positive, Rébecca Shankland, auteure d'un livre "La Psychologie positive", 2012, chez dunod : https://g.co/kgs/Y82UoU

Rébecca Shankland est maître de conférences en psychologie clinique, dans le Laboratoire interuniversitaire de psychologie, personnalité, cognition, changement social, EA 4145, Université Grenoble 2.

Commentaires

Articles les plus consultés