Activité physique : un médicament à prendre le plus tôt possible et à vie (Le Monde, 16.02.2019)


Le temps où l’on disait au patient de se reposer est révolu. Un changement de paradigme.

Bouger plus n’est pas suffisant. L’activité physique adaptée doit être intégrée dans le parcours de soin du patient touché par une maladie chronique. Telle est l’une des recommandations de l’expertise collective de l’Inserm, un travail de 800 pages réalisé par une dizaine d’experts, rendu public jeudi 14 février. Ces experts ont scruté près de 2 000 études scientifiques.

Le constat est sans appel : l’activité physique diminue la mortalité, le risque de récidive, atténue la douleur, améliore l’effet des traitements et possède un effet socialisant. 

Un article du Monde : 

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/02/16/activite-physique-un-medicament-a-prendre-le-plus-tot-possible-et-a-vie

Commentaires

Articles les plus consultés