Voici 10 choses que l'on peut dire à une personne nouvellement diagnostiquée "bipolaire" (Psychcentral, 24 janvier 2019)


Laura Yeager est rédactrice en santé mentale pour PsychCentral.com et vit avec un trouble bipolaire relativement stabilisé après avoir vécu les ravages de la maladie.

Elle a été sollicitée par un ami dont le neveu venait d'être diagnostiqué bipolaire, en ces termes :

"Mon ami Peter m'a appelé. "Voulez-vous parler à Jonathan?" Demanda-t-il.
"Vous voulez dire à propos du trouble bipolaire?"
"Oui."
"Sûr."
"Vous êtes la personne bipolaire la plus réussie que je connaisse."
"Wow, quel honneur!"
"Non, vraiment."
"Bien merci."
"Vous avez plus de succès que la plupart des gens que je connais, sans parler du bipolaire." 

Après réflexion : "Qu'est-ce que je pourrais dire? La maladie a fait des ravages dans les années passées, mais aujourd'hui, j'étais en convalescence, j'avais un travail, élevais un enfant, avais un bon mariage et une carrière d'écrivaine indépendante, j'avais de très bons amis. Je suppose que je suis un bon modèle pour une personne nouvellement diagnostiquée", elle a fini par mettre au point les 10 conseils qu'elle estimait devoir donner à une personne nouvellement diagnostiquée :


  1. Prenez vos médicaments. Si vous ne prenez pas vos médicaments quotidiennement, votre vie sera foutue. 
  2. Voir un psychiatre et un psychologue. Le psychiatre se chargera des médicaments et le psychologue vous parlera pour vous aider à faire face à cette maladie souvent débilitante.
  3. Faites attention à qui vous dites. Tout le monde n'est pas à l'aise avec les troubles mentaux. Si vous passez le mot au hasard, vous risquez de perdre des amis et de ne pas en créer de nouveaux.
  4. Ne mélangez pas les drogues illicites et l'alcool avec vos médicaments sur ordonnance.
  5. Planifiez votre avenir. Ne quittez pas l'école et ne vous couchez pas pendant quelques mois ou un an. Vous pourriez ne jamais vous relever. Etudiez et obtenez un diplôme, puis un travail, puis un endroit pour vivre, etc.
  6. Soyez heureux qu'ils aient découvert ce qui vous rendait "fou". Vous êtes l'un des chanceux. Il n'y a rien de pire que des problèmes de santé mentale graves non diagnostiqués.
  7. Comptez sur votre famille et vos vrais amis pour obtenir de l'aide.
  8. Exercice, exercice, exercice (activité physique). 
  9. Croyez-le ou non, cette maladie fera de vous une personne forte et meilleure.
  10. Parfois, vous aurez envie d'abandonner. N'abandonne pas.
La liste n'est pas exhaustive, on pourrait continuer encore et encore, mais on peut dire que les conseils les plus pertinents y figurent. Peut-être pourrait-on y ajouter :  DEDRAMATISEZ. 

Commentaires

10 Articles les plus consultés en 2018