La pair-aidance, pair-accompagnement, pair-émulation (MAIFSOCIALCLUB, 15/10/2018)

PAIR-À-PAIR :

Quelle terminologie

La pair-aidance renvoie à l’idée qu’un partage des savoirs expérientiels entre pairs se trouvant dans des situations
similaires peut être bénéfique et enrichissant. Le terme de pair-aidant, venu du Québec, est synonyme de médiateur
pair
, plus utilisé en France, notamment dans le champ sanitaire où l’on parle de médiateur de santé-pair.
Le pair-accompagnement désigne les compétences et les pratiques d’intervention sociale concrètes – intervention dans laquelle une personne s’appuie sur sa propre expérience, souvent considérée comme difficile ou stigmatisante, pour en aider une autre.
La pairémulation© est le nom pris par une formation lancée en 2013 par la Mutualité française Normandie et l’Éducation
nationale à destination de personnes en situation de handicap, autonomes et désireuses de transmettre leur savoir.
source : www.maifsocialclub.fr


"S’appuyer sur l’expérience de personnes handicapées, d’ex-SDF ou encore de migrants afin d’aider ceux qui vivent des situations similaires : telle est la vocation de la pair-aidance, une forme de solidarité encore méconnue en France. Si elle a déjà fait ses preuves, elle reste expérimentale et doit faire face à de nombreux obstacles."

"N’est pas pair-aidant qui veut : « Il est nécessaire d’avoir du recul sur son expérience pour ne pas la calquer sur celle des autres », souligne Céline Poulet. Difficile pourtant d’évaluer l’aptitude réelle des pairs-aidants ailleurs que sur le terrain. Les savoirs expérientiels, émotionnels et pratiques qu’ils possèdent « sont difficiles à mesurer car il s’agit de savoirs non formels, souvent intériorisés », explique la sociologue Ève Gardien."

Commentaires

Articles les plus consultés ces 30 derniers jours :