Changer de vie, et après ? Sommes-nous prêts à affronter l'"habituation hédoniste" (ce phénomène d’usure et d’habitude envers ce qui nous rend heureux ou joyeux) . C.André, psychiatre

Ah ! changer de vie ! Qui n’en a éprouvé un jour l’envie ?

Chronique de C.André sur france inter du 3 avril 2018

Changer de vie, changer d'amour, changer d'amis,  / Balayer tout, changer de vie.  / Exploser tout derrière soi, les carcans, les “ça ne se fait pas“.   / Le passé avec ses blessures, le regret qui chante au futur. (F.Valéry, "changer de vie")
Chanté ainsi, ça fait envie, pas de doute ! Sur la chanson en elle-même, on a le droit d'être plus réservé(e) :)

Mais avant de se lancer, il y a tout de même quelques questions à se poser. Par exemple, celles de nos motivations : Voulons-nous fuir un conjoint, un métier, un lieu de vie ? Ou voulons nous courir après un rêve, et aller vers plus de bonheur, de richesse, d’amour, d’air pur et de grands espaces ?

Bien sûr, toute aspiration à un changement de vie mélange ces deux mouvements, la fuite et la quête. Mais dans quelles proportions ? Quelle part de fuite ? Quelle part de quête ? Pour qu’un changement de vie soit réussi, vaut-il mieux partir vers quelque chose, ou fuir loin d’autre chose ?

Cependant, quels que soit les changements obtenus dans notre vie, même réussis, nous aurons à lutter contre l’habituation (ou accoutumance) hédonique, c’est la rouille du bonheur. C’est ce mécanisme psychologique qui fait que, lorsque nous nous sommes rapprochés de nos rêves, leur charme peut s’éteindre peu à peu, et les faire devenir des réalités ordinaires. L'extraordinaire devient banal.  

Donc nous devons ne pas nous contenter de changer nos circonstances extérieures de vie, mais aller aussi vers un changement psychologique, profiter de l’occasion pour réfléchir un peu non pas sur ce qui pourrait nous rendre plus heureux, mais sur nos capacités à profiter des sources de bonheur qui sont déjà là, dans nos vies d’aujourd’hui et qui seront là aussi dans celles de demain

Alors comment faire durer le plaisir ?

Commentaires

Articles les plus consultés