L'inévitable blague sur le Père Noël bipolaire : Pole nord ou Pole sud ? paru dans le Journal américain "The Colombus Dispatch"



"J'ai lu toutes les règles concernant le fait d'être père Noël; Je voulais être un très bon Père Noël ".
Gabe Howard est un américain ayant un trouble bipolaire, défenseur de la santé mentale, qui s'habille en père noël pour aller vers les déshérités.
Il voulait aller là où peu de pères Noël vont - des refuges pour sans-abri et des centres d'accueil pour les personnes aux prises avec une dépendance, un traumatisme et une maladie mentale. Howard voulait faire des câlins et des rires et écouter les plus humbles des souhaits: VivrePour revoir un fils ou une fille. Pour dormir dans un lit chaud au lieu d'une tente près de la voie ferrée.
Il se dit que tout le monde mérite le don de l'espoir. "Nous avons tous besoin de quelqu'un pour croire en nous, même si c'est un mec bipolaire d'âge mûr qui s'habille comme le Père Noël", a déclaré Howard.
La chance et le soutien, le diagnostic et les médicaments avaient poussé Howard, âgé de 41 ans, à se rétablir. Mais pas avant qu'il n'ait enduré des années d'isolement et d'angoisse, y compris l'hospitalisation et des pensées de suicide presque constantes au cours de ce qu'il appelle sa «bataille épique contre la maladie mentale».
Howard est un père Noël très empathique. Il a aussi un sens aigu de l'humour pour gérer les inévitables blagues du Père Noël bipolaire (North Pole ou South Pole?).
"Je me sens si bien. Et je ne peux pas exagérer à quel point c'est génial d'être père Noël. Pour moi, c'est comme être Mick Jagger. "
Je ne comprenais pas que j'étais malade. "Je pensais juste que j'étais un adulte avec une mauvaise personnalité", a-t-il dit. "Je pensais au suicide tous les jours. J'ai juste supposé que tout le monde y pensait. "
Il a fait des listes. L'un avec des raisons de vivre, l'autre avec des raisons de mourir. "Les raisons de vivre ont continué à raccourcir." 
En 2003, Howard a reçu un diagnostic de trouble bipolaire et d'anxiété après avoir été hospitalisé dans un hôpital psychiatrique. Son poids avait gonflé à 500 livres et il avait été coincé dans une phase maniaque qui a duré la meilleure partie de l'année. Quand Howard a finalement atteint le rétablissement et a appris à vivre avec sa maladie mentale, il a pensé à toutes les personnes qui avaient été là quand il en avait besoin. Beaucoup étaient des bénévoles.
Ses services auprès d'un organisme national de santé mentale, comme les blogs et les podcasts qui ont suivi, était intentionnel. Devenir père Noël à White Castle était un pur accident. Mais d'une manière ou d'une autre, tout va bien !
Bien qu'il n'ait travaillé que peu de temps chez White Castle, Howard revient chaque année jouer au Père Noël. "C'est mon cinquième Noël. Je ne suis pas payé; Je demande seulement un coca ... light".

                                Vidéo Gabe Howard - 3:53



Source : dispatch.com/news

Commentaires

Articles les plus consultés