Comment dormir sans somnifères, ni anxiolytiques ? les conseils de Patrick Lemoine, psychiatre.



En latin, le terme de somnifère veut dire « qui porte le sommeil ». Or, il ne s’agit pas de sommeil, mais d’anesthésie légère. Lorsqu’on dort naturellement — on verra comment on peut y arriver un peu plus loin — on a énormément de fonctions qui s’activent, notamment sur le plan immunitaire, métabolique et de la mémoire. On sait également que les sujets qui sont privés de sommeil, que ce soit volontairement ou de manière pathologique, sont plus à risque de diabète, d’obésité, de maladies auto-immunes, d’hypertension et de problèmes de mémoire. Il est donc important de dormir le temps qu’il faut, mais naturellement, car il est bien montré maintenant que dormir sous sollmnifères fait qu’on n’a pas tous les bénéfices attendus du sommeil.


Vidéo : ifile:///storage/emulated/0/Download/3603026.mp4

Commentaires

Articles les plus consultés