Beaucoup de troubles bipolaires non diagnostiqués chez les preneurs d'antidépresseurs (psychomédia, 2017). Faites-vous diagnostiquer chez un praticien, hôpital ou centre expert.


Une étude britannique, publiée dans le British Journal of General Practice (BJGP), visait à évaluer la proportion de troubles bipolaires non diagnostiqués chez les personnes se faisant prescrire des antidépresseurs pour le traitement de la dépression et de l'anxiété.
Le trouble bipolaire de type 2 se présente souvent par un épisode de dépression majeure et peut être difficile à diagnostiquer. Il est caractérisé par au moins un épisode d'hypomanie et au moins un épisode de dépression majeure, actuels ou passés.
Parmi ceux âgés de 16 à 40 ans, environ 10 % avaient un trouble bipolaire non diagnostiqué. C'était plus fréquent chez les plus jeunes et ceux qui rapportaient des épisodes plus graves de dépression. Ces troubles bipolaires étaient tous de type 2. 

http://www.psychomedia.qc.ca/trouble-bipolaire/2016-01-31/type-2-sous-diagnostic

Chiffres clés sur les troubles bipolaires (Source : Fondation FondaMental).

2%   de   la   population,   soit   près   de   1,3   million   de   Français   sont   atteints   de   troubles   bipolaires
La   génétique   pèse   pour   60%   dans   l’origine   des   troubles
25%   ont   fait   des   tentatives   de   suicide
6ème   cause   de   handicap   dans   le   monde
10    ans   :    délai    moyen    entre    un    premier    épisode    et    l’instauration    d’un    traitement   adapté  
l’espérance   de   vie   est   réduite   de   10   à   20   ans   en   moyenne  
20%   de   ces   malades   souffrent   d’un   syndrome   métabolique   (hypertension,   obésité,   diabète,..),    soit    le    double    de    la    population    générale,    et    les    2/3    d’entre    eux    ne   reçoivent   pas   de   traitement   adéquat   pour   ces   pathologies
Près   de   50%   des   patients   atteints   de   troubles   bipolaires   présentent   une   irrégularité   dans   le   suivi   de   leur   traitement   dès   lors   qu’ils   sont   stabilisés   ou   peu   symptomatiques
30   à   50%   des   malades   souffrent   de   déficits   cognitifs   (mémoire   verbale,   attention,…)  
Plus   de   8   patients   sur   10   ayant   un   trouble   bipolaire   en   rémission   ont   une   mauvaise   qualité   de   sommeil,   plus   de   la   moitié   souffrent   d’insomnie,   et   un   sur   10   présente   un   syndrome   de   retard   de   phase   de   sommeil.
• 40 %    des    dépressifs    pourraient    en    réalité    souffrir    de    bipolarité    sans    être   diagnostiqués.

https://www.fondation-fondamental.org/les-maladies-mentales/les-troubles-bipolaires

Commentaires

Articles les plus consultés