Texte de Pierre Alban : "Les feuilles mortes"

Poème
Les feuilles mortes volent
Comme folles poussées par le vent
Se posent repartent folles un temps
Les branches qui les portent soldent
Les dernières une à une ou par poignées
Jusqu'à plus rien sur l'écorce .
Jusqu'à plus rien sur la peau
Dans le corps, rien dans l'âme
Je finis ce que j'ai commencé
Mes mains aux doigts écartés
Aux flots ne se crispent plus
Mes yeux fixent où
Volent les feuilles mortes
Poussées par le vent comme folles
Folles un temps se posent repartent
Ne veulent rien,veulent tout .

16/9ème

Commentaires

Articles les plus consultés