Reprenez le pouvoir sur vous-même ! Qu'est-ce que l'"empowerment" (ou "self-help") en santé mentale ?

Qu'est-ce que l'empowerment :


"Dans les milieux de recherche et d’intervention anglophones, le terme « empowerment », qui signifie littéralement « renforcer ou acquérir du pouvoir », est utilisé abondamment depuis la fin des années 1970 dans des champs divers comme le service social, la psychologie sociale, la santé publique, l’alphabétisation des adultes ou le développement communautaire (Simon, 1994). Aujourd’hui, le mot est très en vogue et a même gagné le monde de la politique et celui des affaires. De la psycho-pop, aux manuels de « self-help », l’engouement pour l’empowerment dans le monde anglo-saxon n’a plus de limite comme l’illustre la publication d’un livre sur le self-empowerment des chiens aux États-Unis en 1997 (Wise, 2005)..."



L'empowerment en santé mentale :
"Afin de mieux comprendre ce qui permet à l’usager en santé mentale de devenir et d’être acteur de son parcours de soin, le concept d’empowerment s’impose comme le fil conducteur de cette recherche.
A travers des entretiens biographiques réalisés auprès d’usagers de santé mentale et auprès de soignants pratiquant l’éducation thérapeutique, nous chercherons d’une part à identifier les facteurs favorisant l’empowerment ou pouvoir d’agir de la personne pour lui permettre de construire son parcours de rétablissement et d’autre part à mettre en exergue la prise de conscience des soignants en faisant évoluer leur pratique en associant les usagers comme partenaires de soin. 
Par la biographisation, chacun va donner une forme narrative personnelle à son histoire en l’intégrant dans une continuité, une cohérence pour lui donner du sens et ensuite construire son devenir.
Lors de ce processus de « trans-formation », chacun cheminera à son rythme dans une complémentarité des savoirs. 
Dans cette dynamique, nous parlerons d’un enrichissement mutuel vers une «  éthique de l’alliance », où chacun contribue au changement de l’autre, avec l’autre, dans une volonté de faire avec, de faire ensemble."
Par Frédérique Ibarrart. Cadre supérieur de pôle - Coordonnatrice Education Thérapeutique Formatrice Education Thérapeutique, CH J.M Charcot, Plaisir. Contact : ibarrart@free.fr
Mémoire de Master 2, Recherche RIM spécialité Education thérapeutique, option Biographisation, UMPC Sorbonne Paris. Sous la direction de Catherine Tourette-Turgis, Christine Delory, Anne Dizerbo. 

Commentaires

Articles les plus consultés