Des corrélations génétiques entre des traits de personnalité et des troubles psychiatriques (Psychomedia, 10/12/2016)


Des chercheurs, dont les travaux sont publiés dans la revue Nature Genetics, ont identifié six régions du génome significativement liées à des traits de personnalité et des troubles psychiatriques.

Le modèle des cinq grands facteurs de personnalité, souvent désigné sous l'acronyme OCEAN, est couramment utilisé pour mesurer les différences individuelles de personnalité. Ces cinq grands traits, qui représentent des continuums avec des pôles opposés, sont les suivants :
  • l'extraversion (opposée à l'introversion) : loquacité, affirmation de soi et niveau d'activité élevé ;
  • le neuroticisme (opposé à la stabilité émotionnelle) : affect négatif comme l'anxiété et la dépression ;
  • l'amabilité (opposé à l'antagonisme) : coopération et compassion ;
  • la consciencieusité (opposé à négligence, irresponsabilité) : diligence et autodiscipline ;
  • l'ouverture à l'expérience (opposé à la fermeture) : curiosité intellectuelle et créativité.
Des corrélations génétiques élevées ont été constatées entre :
  • l'extraversion et le trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH) ;
  • l'ouverture et la schizophrénie ainsi que le trouble bipolaire ;
  • le neuroticisme et des psychopathologies telles que la dépression et l'anxiété
http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie/2016-12-10/personnalite-sante-mentale-facteurs-genetiques

Commentaires

Articles les plus consultés