Comment ne pas sombrer du côté obscur de la force ? (à l’attention des bipolaires et de leurs cousins les borderlines) Dark Vador, Al Baghdadi ou Soldat de Task Lafayette ?

Petit article de rien du tout 

Déjà, pourquoi emmener avec nous nos cousins les borderlines ?

La littérature, scientifique ou non, sur Internet ou non, regorge d'études sur les soi-disants différences, difficilement palpables, même pour les spécialistes, entre ces deux troubles.

Mais en pratique, la question se résout souvent par «  de toute façon, ça se soigne pareil , Madame Machin, arrêtez de m'emm.................avec ça !».

Cette question évacuée, alors c'est quoi tomber du coté obscur de la force, quand on a ces troubles ?

Initialement, dans l'univers imaginaire de star Wars, C'est Anakin Skywalker, le gentil jedi qui devient le célèbre et très méchant Dark vador, et on dit qu'il est « passé du côté obscur de la force ».
Ce qui est un thème récurrent dans l'univers de Star wars.

Mais POURQUOI c'est arrivé et pourquoi ça arriverait  à quiconque (car transposable dans la vraie vie, qui peut en douter?).

Dans Star Wars, et m'aidant de Wiki :

« Puis il [ Anakin] s'enfonce dans le désert à la recherche de sa mère. Il la retrouve dans le camp des créatures, dans un état critique. Elle rend son dernier souffle dans ses bras. Aveuglé par la douleur, Anakin se laisse aller à un sentiment de colère pure et massacre impitoyablement les Tuskens, y compris les femmes et les enfants7. C'est un moment témoin de l'évolution d'Anakin vers le Côté Obscur. En se laissant de plus en plus dominer par l'amour et la haine,Anakin se rapproche de ce qui sera plus tard Dark Vador. Son cœur s'est assombri et et, avec Obi-Wan toujours sur son dos, il se referme sur lui-même ». « ll rentre à la ferme des Lars et enterre sa mère en faisant la promesse qu'il ne perdra plus les gens qu'il aime» .
« Les évènements de la guerre forgent Anakin Skywalker. Il gagne en bravoure et en détermination. Mais la colère est toujours présente, et il n'hésite pas à s'en servir pour terrasser ses ennemis. »
« Lorsqu'Ahsoka se retrouve injustement accusée de meurtre et chassée de l'Ordre des jedis, Anakin commence à nourrir une certaine amertume, voire de l’antipathie,contre le Conseil des jedis, ce qui va précipiter son passage vers le côté obscur.» 
"Le Conseil Jedi refuse de lui reconnaître le rang de Maître et préfère lui confier une nouvelle mission, qui consiste à espionner le Chancelier dont il est très proche. Car dans ce contexte de guerre, les Jedi se méfient de Palpatine qui se voit attribuer de plus en plus de pouvoirs par le Sénat. Anakin se sent frustré. Et ce n'est pas l'heureuse annonce de Padmé (qui est enceinte) qui le réjouit, car il la voit mourir en cauchemar lors de l'accouchement. Un songe comparable à celui qu'il avait fait à propos de sa mère sur Tatooin.
« ...Mais il repense à la promesse du Sith, celle de percer les mystères du Côté Obscur pour acquérir un pouvoir immense, jusqu'à transcender la mort. » .

Bref, je vais arrêter là les extraits, c'est très difficile à comprendre, d’ailleurs c'est un roman, donc George Lucas, lui-même, a du faire des pirouettes pour arriver à confectionner ce personnage de Dark Vador.

Ce qu'on peut en retenir pour faire simple, c'est que c'est la conjonction de l'AMOUR, HAINE, MORT qui a abouti au basculement d'Anakin. Rien de bien nouveau, rien de bien original.

Donc petits bipolaires et borderlines que vous êtes, faites attention à ces « événements », on ne vous le répétera jamais assez !

Car ceux-ci peuvent vous transformer en soldats de l'enfer, prêts à écumer toute la galaxie, sabre-laser à la main, passant par les armes tout ce qui bouge, même vous même !

Des révoltés
Des violents
Des écorchés vifs
Des combattants
Des assoiffés de justice, de mort ou de vengeance, au choix, c'est bien là tout le problème,
Avides de trash, de sang, d'armes, de drogues, de puissance, de combats, de violence , ou de toute forme d'anormalités ;
Ayant pour héros des personnages forts, puissants et invincibles, parmi lesquels il peut y avoir justement le Sieur Dark Vador  ;
Rêvant de ressembler à Béatrice Dalle qui écrirait comme Virginie Despentes, ou à Joey Star qui écrirait à la Bukovski ou à qui  pour les vraiment trop gentils? ;
Partant au bout du monde pour libérer leurs forces et violences intérieures, du côté du Bien ?

C'est tout le mystère, ces parfaits petits djihadistes du Bien pourraient-ils sombrer du côté du Mal ?
Bien sûr que oui. Alors qui peut les en empêcher ? Et comment ? Et qui va basculer ? Qui ne basculera pas ?

D'aucuns iront chercher du côté de l'enfance pour dire que telle personnalité bien structurée ne franchira pas le pas, d'autres diront que tout se jouera grâce au soutien des proches (famille ou amis), il y aura les pro-médicaments (c'est vrai, si on s'abrutit, on ne pourra plus courir la planète un sabre à la main!)….plus toutes les théories qu'on entend sur les vrais djihadistes islamistes, transposables ici ? (entre parenthèses, combien de bipolaires ou borderlines parmi eux … ?).

Alors, comment ne pas sombrer du côté obscur quand les pulsions sont là, comment ne pas devenir tueur, extrémiste, djihadiste, raciste, fasciste….et que sais-je encore, quand il y a un surplus d'énergie, d'émotions, de tensions qui jaillissent dans ses circuits neuronaux?

Qui deviendra mère Térésa, qui deviendra Al Badgadi ? Jedi ou soldat des Sith ? Soldat de Task Lafayette * ou combattant de l’État Islamique ?

Dieu ne joue pas aux dés, parait-il... disait le grand Einstein...

Je laisse tout le monde sur sa faim, mais au moins, ça en déculpabilisera peut-être certains, dont moi...

l.esperance 🎭

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés